L'endoscopie digestive,
une révolution thérapeutique

L’endoscopie digestive (coloscopie et gastroscopie), habituellement indiquée pour explorer les parois du tube digestif, est devenue en quelques années une nouvelle voie pour le traitement des maladies digestives. En passant par les voies naturelles, avec un endoscope souple, il est maintenant possible de retirer des tumeurs cancéreuses et précancéreuses, de l’œsophage, de l’estomac ou du colon.  Ces nouvelles techniques endoscopiques permettent également de traiter  l’achalasie, la gastroparésie et bien d’autres pathologies digestives sans ouverture cutanée.

Ce site a pour objectif de donner une information claire, pour les médecins et les patients, sur les nouvelles possibilités de traitement «mini invasif» des maladies digestives par endoscopie (sans chirurgie). Toutes ces interventions endoscopiques sont réalisées par le Dr Laquière, à  l’hôpital Saint Joseph, à Marseille.

Lire la vidéo

Cancer du colon, un nouveau traitement par coloscopie : la dissection sous muqueuse

Initialement, le cancer du tube digestif se développe à la superficie de la paroi digestive, dans la muqueuse et la sous-muqueuse. Ils sont alors superficiels. En l’absence de traitement, le cancer va évoluer, pour envahir les couches profondes de la paroi (la musculeuse puis la séreuse). Ensuite, le cancer s’étend aux organes de voisinage, puis aux organes à distance pour donner des métastases. Au stade initial, lorsque le cancer est superficiel,  la technique de dissection sous muqueuse permet de réséquer le cancer, en monobloc, lors d’une coloscopie.

La dissection sous muqueuse  est une technique consistant à « peler » la muqueuse atteinte du cancer, sans enlever la paroi du rectum ou du colon. Cette technique, réservée à des centres experts, peut éviter le recours à une chirurgie, grevée d’une morbidité plus importante.

La dissection sous muqueuse s’applique également pour les tumeurs cancéreuses superficielles de l’œsophage et de l’estomac.,

Calculs biliaires, un nouveau traitement endoscopique par lithotritie intra corporelle

Lorsque les calculs biliaires ne peuvent être retirés par les techniques endoscopiques habituelles,  une nouvelle technique, consiste à les fragmenter à l’aide d’un mini endoscope que l’on insère dans les voies biliaires. Une sonde émettant un laser pulsé ou bien délivrant des ondes de choc (lithotritie électrohydraulique) est insérée dans ce mini-endoscope pour être placée au contact du calcul à fragmenter.

Ces techniques, réservées à des centres experts, permettent d’éviter le recours à une chirurgie, souvent difficile et grevée d’une morbidité importante.

Un nouveau traitement de l’achalasie par gastroscopie : lA "poem"

L’achalasie correspond le plus souvent, à un trouble moteur de l’œsophage entrainant une hyper contraction ou un manque de relaxation du muscle ou sphincter inférieur de l’œsophage (SIO). Le traitement par POEM (Per Oral Endoscopic Myotomy) consiste à inciser le SIO, de l’intérieur de la lumière digestive vers l’extérieur, à l’inverse du traitement chirurgical  (myotomie extra muqueuse d’Heller).

Avec un gastroscope, on crée un espace sous-muqueux, dans l’épaisseur de la paroi œsophagienne au niveau de l’œsophage moyen. Puis on progresse jusqu’ au niveau du cardia pour sectionner le SIO. Cette technique, réservée à des centres experts, est une alternative au traitement chirurgical.